La reconstruction de L'Hermione

Construire un navire du XVIIIème siècle

Vue générale avril 2010

 

Un défi technique dans le respect de l'authenticité :

Lors du chantier de reconstruction de L'Hermione, l'ambition de l'Association Hermione-La Fayette est de reconstruire le plus fidèlement possible à la frégate d'origine, tout en tenant compte des contraintes règlementaires actuelles, notamment en matière de navigabilité, un navire de plus de 65 m de long portant trois mâts et 2 100 m2 de voilure. Un navire dont la coque est entièrement réalisée en chêne.

 

 

Vue du navire en avril 2010

 

Quelques autres chiffres illustrent l'extraordinaire défi relevé à Rochefort :

  • un grand mât à 54 mètres au-dessus de la quille
  • Plus de 2 000 chênes sélectionnés dans les forêts françaises
  • un puzzle de plus de 400 000 pièces de bois et de métal
  • 1 000 poulies
  • 1 tonne d'étoupe pour le calfatage
  • 26 canons tirant des boulets de 12 livres sur le pont de batterie et 6 canons tirant des boulets de 6 livres sur le pont de gaillard
  • 2100 mètres carrés de voiles
  • Une frégate de 1100 tonnes

 

 

Un chantier spectacle pendant toute la durée de la construction

Un chantier spectacle

Un lieu conçu et aménagé pour la visite : dès l'origine du projet, il s'agissait non pas uniquement de reconstruire au cœur de l'ancien arsenal de Colbert un navire du XVIIIème siècle, mais avant tout de faire partager au public cette aventure afin qu'il puisse découvrir les grandes étapes de cette reconstruction.

La construction de la coque s'est effectuée dans une forme de radoub classée monument historique, sorte de « berceau » de pierre qui avait permis l'installation d'un ensemble de passerelles et coursives rendant possible la découverte du navire tout au long des travaux. En 2012, la coque a été mise à l'eau et déplacée dans  la forme de radoub voisine. L'installation du gréement et la préparation à la navigation se sont déroulées sous les yeux des visiteurs. Entre chaque voyage, L'Hermione revient à quai dans cette forme de radoub où sa maintenance est assurée. La visite reste possible chaque jour.
Aujourd'hui, L'Hermione et ses ateliers de maintenance se visitent toujours à Rochefort dans le cadre de L'Arsenal des Mers. Dorénavent, En vistant L'Arsenal vous accédez à L'Hermione mais aussi à la Corderie Royale, le Musée national de la Marine et lors des beaux jours, vous pouvez vous essayer au rôle de gabier dans les mâts de l'accro-mâts !
 

De nombreuses navigations

Dès le début, la reconstruction de L'Hermione avait pour objet de lancer une frégate capable d'un mode de navigation hauturière et transocéanique, avec un équipage de professionnels et de bénévoles.

Dans ce cadre, l'Hermione une fois achevée, la traversée de l'Atlantique depuis Rochefort jusque Boston sur les traces de La Fayette a été réalisée en 2015. 

Depuis, de nombreuses navigations ont également eu lieux. 

 

  • En 2016, L'Hermione a participé aux fêtes maritimes de Brest
  • 2018, L'Hermione visite les ports de Méditerranée !
  • 2019, Le voyage Normandie Liberté et une participation remarquée à l'Armada de Rouen.

 

 

 

Cale de L'Hermione

 

 

| 2007-2016 © MICRO-MEDIA | Propulsé par E-majine | Crédits | | Conditions de vente | Les sites amis |