Retour

#HERMIONE2019 - JOURNAL DE BORD

équipage Nantes

Le vent. Les vagues. L’océan. L’Hermione se remet à avancer, à rouler, à craquer. Après Saint-Nazaire, la Loire, Nantes, et de nouveau la Loire, chacun doit reprendre son poste, retrouver sa place, ses marques et ses réflexes.

Nouveau leg, nouvel équipage, nouvelle ambiance : c’est tout un équilibre qu’il nous faut reconstruire, suite à la valse des débarqués et des embarqués. Il faut répéter ce qu’on croit avoir dit la veille. Recommencer, inlassablement, les exercices incendie, homme à la mer ou abandon du navire. Recréer une routine, faire repartir la machine. Nouveaux et anciens visages se découvrent et s’apprivoisent sans peine, sous un soleil radieux et des conditions météo particulièrement calmes.

 

rade de Brest

 

Trois jours en mer, et voilà déjà la côte, que nous n’avons jamais vraiment perdue de vue. L’île d’Yeu, Groix, les Glénan, Ar-Men… Nous remontons une nouvelle fois ce bout de mer, que nous commençons à connaître. Nous avons sorti de la toile, même si le vent peine à gonfler nos voiles. Ce samedi, nous mouillons en rade de Brest, au large de Lanvéoc. Autour de nous, des dizaines de voiliers se tirent la bourre sur les parcours du Grand Prix de L'École Navale. L’Étoile, notre copine de Cherbourg, nous salue. 17 h, la dernière course se termine. Il est temps de lever l’ancre pour faire route vers Rives-en-Seine.

 

Agathe Roullin pour l’équipage de L’Hermione

 

LOCALISATION DE L'HERMIONE 

Visualiser la carte en grand


 

Adhérez à l'Association Hermione-La Fayette !

 
widadhesion

| 2014-2016 © MICRO-MEDIA | Propulsé par E-majine | Crédits | | Les sites amis |