Retour

La vie du chantier #7

HermioneShtandart2

Cette semaine, les travaux continuent sur l'Hermione : l'entretien des cordages et des poulies, la peinture et le goudronnage.

La voilerie démarre actuellement un nouveau chantier et nous avons également eu l'honneur de recevoir l'équipage du Shtandart, en escale à La Rochelle.

 

La maintenance de l'Hermione

 

La voilerie de l'Hermione est très active en ce moment. Nos maîtres voiliers travaillent sur un nouveau petit hunier, une voile imposante située au deuxième étage du mât de misaine. 

L'objectif à terme est de doter la frégate d'un deuxième jeu de voiles afin de parer à d'éventuelles avaries.

 

Voilerie2

 

Après réception de la voile (les bandes de lin sont déjà assemblées en machine) – le travail consiste à tailler la voile et à la poinçonner pour y coudre plus tard les œillets. 

Ce sont notamment par ces œillets que la voile pourra être enverguée (amarrée) sur la vergue de petit hunier.  

 

voilerie1

 

Fabriquer une voile est un travail de longue haleine qui va nous occuper pendant plusieurs semaines. 

À partir du samedi 9 février, date de la réouverture du site au public, vous pourrez assister aux différentes étapes de la confection d'une voile carrée. 

 

Réception de l'équipage du Shtandart

 

HermioneShtandart

L'Hermione et le Shtandart, Brest (2016) ©Francis Latreille

Cette semaine nous avons également eu le plaisir de recevoir une partie de l'équipage du Shtandart.

Le Shtandart, réplique d'une frégate russe (XVIIIe siècle) construite à Saint-Pétersbourg, est actuellement amarrée à La Rochelle, dans le bassin des chalutiers. 

-> https://www.shtandart.ru/fr/ 

 

EquipageShtandart

 

Julie, gabière sur l'Hermione, a ainsi fait visiter la frégate à cet équipage confirmé et a échangé sur les différences techniques qu'il y a entre ces deux navires.

L'effectif nécessaire pour manœuvrer l'Hermione est bien supérieur à celui du Shtandart. Nos voiles sont en lin et représentent une surface plus importante, les manœuvres sont donc bien plus lourde et mobilisent plus de monde que les voiles synthétiques du navire russe.

Par ailleurs, les zones de vie sont également très différentes. Le faux-pont de l'Hermione est bien plus exiguë que le dortoir du Shtandart qui dispose, en plus, d'un carré équipage aménagé. 

Une visite riche en échanges qui fait suite aux navigations que le Shtandart et son commandant Vladimir Martus ont pu proposer aux gabiers et bénévoles de l'Hermione en novembre 2018.

 

 

LOCALISATION DE L'HERMIONE 

Visualiser la carte en grand

 

Instagram

Conseiller le Site




| 2014-2016 © MICRO-MEDIA | Propulsé par E-majine | Crédits | | Les sites amis |