Retour

Exercice de l'Homme à la mer

1403hermioneaulargeblog

La météo est douce en ce moment, c'est l'occasion pour l'équipage de s'entrainer aux manoeuvres d'urgence !

Après une relève d'équipage à Tanger, il s'agit d'un nouveau départ pour l'Hermione. Les conditions sont au beau fixe depuis le départ du Maroc, l'équipage est motivé pour arriver à Barcelone dans les temps. 

 

Des nouvelles du bord ? Sandrine nous raconte le quotidien de l'équipage de ce mercredi 14 mars 2018.

« Force 10 sur le Cap Corse… nous nous cacherons le long des côtes Africaines pour la journée encore! » annonçait le commandant à huit heures ce matin devant l’équipage qu’éclairait un jour neuf, calme et tout soleil.  Depuis le départ de Tanger avant hier, l’Hermione a navigué au vent portant, par mer belle et joli temps. Des conditions idéales pour les nouveaux arrivés, et un répit tout à fait bienvenu pour ceux qui avaient participé à la première manche plutôt musclée de ce voyage.

1403hermionessvoileblog

Que se passe-il à bord quand tout va bien? « On s’entraîne! » répond Yann Cariou. Pas question de rester bailler aux étoiles - nombreuses et parfois filantes -, de jouer trop longtemps avec les dauphins - dans le plancton phosphorescent, la nuit, c’est féérique!-  ni de se reposer sur les lauriers de la traversée vers l’Afrique. 

1403perroquetblog

La Méditerranée est versatile été comme hiver : le gros temps n’est pas loin, il pourrait « nous trouver » avant Barcelone. Il faut donc escalader la mâture jour et nuit pour garder l’habitude des « hauts », serrer la toile, la carguer et brasser pour que chacun prenne ses marques et soit capable de réagir efficacement en cas d’urgence sans s’emmêler dans les deux-cent cinquante « points de tournage » - les endroits où aboutissent les cordages.   

1403haubanblog

Depuis vingt-quatre heures les officiers enchaînent les exercices d’homme à la mer notamment. Une perche de bambou grée d’un pavillon passe régulièrement par dessus bord au cri de « homme à la mer par bâbord » ou tribord. Tous les gabiers dispos - même ceux « de repos » qui lisaient en short sur la dunette - sont requis pour sauver le malheureux marin fictif. 

1403exemobblog

Les basses voiles sont pesées, les huniers brassés pour mettre à la panne et ralentir la frégate tandis que les zodiac MOB - man over board - est mis à l’eau. Il démarre en trombe et récupère la perche. Sur le pont, le commandant, chronomètre en main, veille à la manoeuvre. Dix, neuf, huit minutes, le temps mis pour récupérer la perche diminue à chaque fois et la manip’ se rode. La vie, quoi!»  

 

LOCALISATION DE L'HERMIONE 

Visualiser la carte en grand

 

Instagram

Conseiller le Site




| 2014-2016 © MICRO-MEDIA | Propulsé par E-majine | Crédits | | Les sites amis |