Retour

La clinique des poulies

1116navire2

L'Hermione vous signale la réouverture de la clinique des poulies. Depuis son retour fin juillet, l'Hermione s'effeuille doucement pour l'hivernage : descente des voiles, des vergues, des mâts supérieurs, du gréement courant... etc. L'occasion de mettre à l'abri les parties sensibles du gréement et d'entretenir nos pièces en bois, chanvre, lin et manille loin de l'humidité.

Le désarmement du bateau se terminera doucement avec le grutage des canons le 18 novembre mais l'entretien du bateau, lui, est loin d'être terminé : au programme entretien des poulies et du gréement courant.

 

1116maintenance10

 

Des centaines de poulies et cordages reposent à présent dans nos ateliers, finement triés, inventoriés et prêts à être inspectés soigneusement par nos matelots. La navigation 2016 a fait travailler l'ensemble du gréement. Les frottements, l'influence de l'eau salée et du vent ont fatigué certaines de ses pièces.  Des fourrages, amarrages, s'écartent et vont jusqu'à se défaire ; les poulies s'usent et s'encrassent ; ce qui pourrait s'avérer risqué lors du voyage 2018. Une inspection générale s'impose !

 

1116maintenance7

 

L'opération doit être méticuleusement menée. Il faut d'abord vérifier l'usure des pièces en bois et la solidité des cordages puis, en fonction des dégâts constatés, déterminer la procédure à mener. 

 

1116maintenance4

1116maintenance6

 

Pour les poulies, les pièces en bois seront nettoyées, grattées, poncées, puis enduites de noir de fumée et de bastmorja (une mixture constituée de sève de pin carbonisée, d'huile de lin et d'alcool de térébenthine) ; les pièces en bronze seront quant à elle nettoyées puis enduites partiellement de graisse de marine. 

 

1116maintenance9

 

L'entretien des cordages, une science savante que La Corderie Royale vous permet de redécouvrir chaque jour, sera quant à lui l'occasion pour les gabiers de perfectionner leurs notions de matelotage. La tâche demande vigilance et patience. Les petites mains s'activent dès aujourd'hui dans l'atelier gréeur du chantier : surliure, fourrage, épissure, amarrage plat ! La science du matelotage s'infuse progressivement, avec quelques ratés, une pincée de patience, et l'aide de Dominic et Stéphane, matelots et responsables de la maintenance.

 

1116maintenance5

 

 Le chantier sera de longue haleine, puisque 5 mois de travail seront nécessaires pour rafraichir les multiples pièces du gréement. Venez assister à la maintenance tout en  échangeant avec nos apprentis matelots ! 

 

1116maintenance3

 

Texte : Inès, gabière-guide / Photos : JF, gabier

Instagram


| 2014-2016 © MICRO-MEDIA | Propulsé par E-majine | Crédits | | Les sites amis |